Notions sur le fonctionnement d'un ordinateur

Les systèmes informatiques comportent deux composants : le matériel et le logiciel. Le logiciel  est l'ensemble des programmes rendant utilisable le matériel.

1. Le Matériel

Le matériel informatique sur lequel vous travaillerez est un micro ordinateur ou ordinateur personnel de (type compatible PC ou Mac)

1.1. Éléments matériels de base d'un ordinateur

Les données, introduites par un organe d'entrée (clavier, disques, souris, commandes vocales, manettes etc.) sont traitées dans l'unité centrale par un programme qui fournit des résultats à un organe de sortie (écran, imprimante, disques, synthétiseur de voix, commandes d'un robot etc.).

L'unité centrale est composée de :

la mémoire centrale où sont mémorisés temporairement le programme et les données lors de l'exécution de ce programme,

l'unité de commande qui dirige les organes de l'ordinateur en fonction des instructions du programme,

l'unité arithmétique et logique (UAL) où sont effectuées les opérations du programme en cours d'exécution (comparaisons, tests, additions etc.).

Elle est assistée de différentes cartes spécialisées dans des traitements particuliers : par exemple les cartes graphiques.

1.2. Les mémoires

C'est l'ensemble des organes de l'ordinateur permettant de stocker des informations (données ou instructions de programmes).

Les informations sont codées en mémoire sous des formes dérivées du système binaire (système de codage utilisant  deux symboles 0 et 1). Une valeur binaire est appelée un bit. Les cases mémoire repérées par une adresse, sont généralement composées d'une suite de huit bits appelée un octet.

Par exemple : Sur le schéma  de mémoire ci-dessous, la case mémoire à l'adresse numéro a1 contient un octet qui est le code du nombre 5 ; l'adresse numéro a2 contient le code du caractère A.

 

a1

0000 0101

a2

0100 0001

a3

1010  0101

a4

1111 1000

a5

0000 0000

...

 

 

On distingue deux types de mémoires : la mémoire centrale et les mémoires périphériques

a) la mémoire centrale

Elle contient deux types de mémoires :

les mémoires vives (ou mémoires RAM, Random Access Memory), ce sont des mémoires volatiles (contenu effacé quand on coupe le courant) qui contiennent :

les données et programmes de l'utilisateur qui sont en train d'être exécutés ;

le système d'exploitation, ensemble de programmes qui assurent le bon fonctionnement de l'ordinateur ;

les mémoires mortes (ou mémoires ROM, Read Only Memory) qui sont des mémoires permanentes, dont on ne peut pas modifier le contenu, on peut seulement le lire. Elles contiennent des programmes importants pour la marche de l'ordinateur.

b) les mémoires périphériques

Si un utilisateur (vous par exemple) veut conserver un programme ou des données, il les stocke dans des mémoires permanentes, les mémoires périphériques (disques, disquettes, bandes, cassettes, zip, jazz etc.). Cela s'appelle sauvegarder (en anglais to save) ou enregistrer. Quand on veut à nouveau traiter ces informations (les modifier, les exécuter si se sont des programmes), elles sont recopiées en mémoire centrale, puis à nouveau mémorisées sur les mémoires périphériques si l'ont veut encore les conserver.

Afin de pouvoir retrouver les informations mémorisées sur les disques et disquettes, ces informations sont rangées dans des fichiers (en anglais file) qui portent un nom. Du point de vue de l'utilisateur, le fichier est l'unité de base pour travailler sur ordinateur.

Les fichiers (ou documents informatiques) sont regroupés en répertoires (en anglais directory, sur Mac on dit des dossiers) qui portent également un nom et peuvent être considérés comme des dossiers qui peuvent eux-mêmes être regroupés dans d'autres dossiers (Cf. TP et paragraphe suivant).

Pour utiliser un fichier, l'utilisateur doit connaître son nom, son emplacement sur le disque et souvent son format. Pour travailler sur un fichier l'ordinateur place une copie de ce fichier en mémoire vive et lorsque vous travaillez sur un fichier c'est sur cette copie que vous travaillez. Sauvegarder, c'est enregistrer sur une mémoire permanente  (Disque dur ou disquette) le contenu de la mémoire centrale (ou mémoire de travail).

2. Le Logiciel

Ce nom désigne l'ensemble des programmes qui permettent aux utilisateurs de travailler avec un ordinateur.

2.1. Différents types de logiciel

On distingue au moins deux grands types de logiciel

Les systèmes d'exploitation (Operating system, OS)

Ce sont les programmes qui gèrent le bon déroulement d'une session sur l'ordinateur, l'interaction entre l'utilisateur et la machine et vous accueille quand vous accédez à une machine.

Exemples : Windows 95/98/NT, Dos, Linux (sur PC), Mac OS (pour les Mac), Unix (pour les stations de travail) etc.

Les applications (logiciels, progiciels)

Ce sont des programmes vendus "clé en mains" pour réaliser une application particulière. Ces programmes sont écrits dans des langages de programmation : C, C++, Java, Pascal, Basic, Fortran, Cobol par exemple.

Exemples d'applications : logiciel de traitement de textes (Word, Lotus), logiciel de gestion de base de données (Access, FileMakerPro), tableur (Excel, Tableur Lotus), logiciel de présentation (PowerPoint, MO), logiciel de traitement d'images (Photoshop), de vidéo (Premiere), logiciel de publication assistée par ordinateur (XPress), navigateur (Netscape, Internet Explorer), logiciel de messagerie électronique (Outlook Express, Eudora), des logiciels de calcul formel (Mathematica, Derive, Mapple) etc.

Les applications permettent souvent aux utilisateurs de produire des documents (textes, images, son, vidéo etc.). Ces documents sont mémorisés dans un fichier qui comporte un nom, et sont mémorisés à un endroit (l'adresse du fichier) et sous un certain "format" qui correspond à une façon particulière de coder les données. Les applications ne savent  traiter que certains formats et pas d'autres.

Exemples : les textes sont au format (rtf, txt, doc), les images au format (bmp, gif, jpg etc.)

2.2. Interfaces graphiques

Les logiciels actuels utilisent des interfaces WIMPS (Windows, Icons, Menus, Pointers) pour interagir avec l'utilisateur, ceci veut dire que les applications, les répertoires et les fichiers apparaissent à l'écran dans des fenêtres et que l'on communique avec en utilisant des pointeurs (souris, joystick, crayon optique, doigt) pour adresser des zones sensibles (icones, menus, boutons, liens etc.).

Opérations de base avec une souris (bouton gauche sur PC) :

-         Clic : pour sélectionner

-         Double-Clic : pour ouvrir

-         Glisser-Lâcher : pour déplacer un objet ou pour le copier

Le bouton droit de la souris sur PC (et Ctrl clic sur Mac) permet d'obtenir un "menu contextuel".

Opérations de base sur les fenêtres : sélectionner (fenêtre active), ouvrir, fermer, agrandir/réduire, iconiser/mettre en bandeau.

Adresses de glossaires sur les termes informatiques

http://www.education.gouv.fr/bo/1999/14/encart.htm

http://www-Rocq.INRIA.Fr/qui/Philippe.Deschamp/CMTI/glossaire.html#Logiciel

http://sos-informatique.qc.ca/glossaire.htm#c

http://www.glossaire.fr.st/

http://www.aablink.com/Guides/Glossaire/

http://www2.univ-lille2.fr/droit/enseignants/darles/glossaire.html

Adresse de sites où trouver des explications sur ces termes

http://www.commentcamarche.net/

Retour au module Mathématiques et TICE

Retour à la page second degré